Grand Pressigny

Arts Scéniques & Vieilles Dentelles – Festival 2017 (site officiel)

Petit conseil aux nouveaux venus du festival

with 2 comments

1 – Sur l’affaire du « Site officiel »

Quand on est une association respectable, il y a toujours des gens qui vous veulent du mal. Déjà, en 2008, le président de l’association qui organisait le festival du Grand Pressigny le disait. La voix chargée d’émotion, l’air grave et solennel, le respectable docteur Alan Poquet lança: « Nous n’avons pas que des amis ». Il parlait au nom de l’association Côté Jardin, qui depuis a changé de nom. Maintenant, elle s’appelle Compagnie Irulaane. Cependant, ce sont les mêmes. Même esprit, même politique.

Bien sûr, il y a de nouveaux arrivants, et certains pourraient être tentés de suivre l’influence du groupe. C’est dommage, car un certain « Bureau » a déjà commencé à agir en leur nom et il vaudrait mieux, dans ce cas, être au courant de ce qui se passe.

J’ai donc décidé d’écrire pour leur permettre de comprendre ce dont, contre leur gré, ils prennent la responsabilité sans le vouloir, ce à quoi ils vont consentir comme avait consenti avant eux ceux qui ont laissé les leaders de l’association agir en leur nom, en se reposant sur la rumeur. Cette attitude a fait exploser le festival en vol. Le besoin pathologique de contrôler le moindre millimètre carré de son territoire artistique n’est pas productif (lire la Vraie histoire du festival du Grand Pressigny).

Sous le régime du Docteur, l’intolérance à la critique était si vive que j’ai rapidement été conduit à me demander si elle ne dissimulait pas quelque mal plus grand. Ainsi, j’ai exprimé plusieurs thèses pour expliquer, ou comprendre les états de férocité dans lesquels mes réflexions plongeaient le Docteur et son acolyte artistique, un metteur en scène espagnol fort motivé par ailleurs, et très compétent, à qui je profite pour présenter mes hommages désolés et pleins de compassion.

Aujourd’hui, comme je n’ai pas le temps, je me contenterai de prendre l’exemple du « site officiel », car il est très parlant. J’aborderai les questions juridiques dans un autre article.

Violents, menteurs et procéduriers, nul doute que les organisateurs du festival se sentent agressés par mes paroles, ou par les intentions qu’ils y voient. Ou menacés. Au lieu de se détendre et de se regarder en face, ils se mettent en boule. Comme des coupables. En février dernier, Lauriane Renaud a été au Monastère de Prouilhe pour écrire. Manifestement, elle n’a pas retenu la seule chose qui compte: c’est que Jésus l’aime et lui pardonne.

Il y a quelques jours, j’ai fait cette proposition de site officiel. Cette provocation a produit son effet: elle m’a permis de voir que Lauriane Renaud a toujours l’intention de vous prendre pour un troupeau docile et servile d’imbéciles et de crétins. Il m’appartient de vous mettre en garde. L’humour est la meilleure façon de faire surgir les tartuffes à ressort de leur boîte. Si vous avez envie de rire, riez. Car il semble que le « Bureau » soit disposé à vous faire jouer le rôle du chœur antique, et vous faire chanter les mêmes âneries que jadis. Ces âneries, je les connais bien, et je les entends déjà. Et toi, ami, entends-tu?

1 – Seul un crétin pourra penser qu’avec ce « site officiel » je vais semer la confusion et désorienter le public. C’est pourtant ce que Lauriane, pour jouer à se faire peur, essaie déjà de vous faire croire. Certes, pour satisfaire un époux tyrannique, une épouse doit parfois se soumettre. Au risque de vous faire huer, oserez vous lui dire ce que vous pensez? Au Grand Pressigny il y a des sujets tabou. Les maîtres n’aiment pas qu’on les contredisent. Ce seul point devrait suffire à vous mettre en garde.

2 – Quel imbécile croira que j’ai écrit « site officiel » sur ce blog dans l’intention de concurrencer la Compagnie Irulaane et lui voler son patrimoine intellectuel?  C’est pourtant ce que madame Renaud va essayer de vous faire gober, si j’en crois ce qu’elle m’a dit, je cite: « Arts Scéniques et Vieilles Dentelles est ma propriété intellectuelle ». Elle prouve par là de quels crétins, doublés d’imbéciles elle espère voir son troupeau de moutons bêlants se peupler. Mais vous, lecteurs courageux et attentifs, qui aimez la justice, détestez le mensonge: le plaisir de monter sur scène vous poussera-t-il à brader votre conscience pour endosser ce genre de nullité crasse?

3 – Quel esprit servile et docile peut s’imaginer une seule seconde que je suis subitement sorti de mon silence pour m’occuper d’un faux site officiel dans le but inavoué de persécuter la pauvre dame qui en a vraiment marre d’être suivie dans la rue par les psychopathes? C’est pourtant l’histoire à dormir debout que madame Renaud vous a peut-être déjà vendu. O toi, esprit éveillé, écarte-toi des tentatives d’enfumage. Les C.R.S. ne sont pas toujours ceux qu’on croit.

Contrairement à ce que raconte Le Bureau, je n’ai pas créé ce site officiel pour semer la confusion, voler l’inappréciable création de madame Renaud ou vider mon estomac de son trop plein mélancolique. L’humour est une onction qui permet de supporter les rayons ardents de la vérité. N’en manquez pas, et tenez-vous à l’écart des écrans de fumée.

Publicités

Written by Pierre-Henri Murcia

4 mai 2016 à 9:07

2 Réponses

Subscribe to comments with RSS.

  1. A l’époque tout ça se réglait en duel je crois non? Après tout 2 siècles, c’est pas comme quand les hommes vivaient dans les cavernes…

    Marco

    4 mai 2016 at 3:43

  2. Comme à l’époque… Si je suis chrétien, j’aime mes ennemis comme moi-même et je tends l’autre joue quand on me frappe… Et si mon ennemi me tue, la vérité n’a pas besoin de moi pour faire son chemin en lui, et qu’il soit heureux enfin. On ne peut pas être heureux dans le mensonge.

    Pierre-Henri Murcia

    5 mai 2016 at 7:03


commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :