Grand Pressigny

Arts Scéniques & Vieilles Dentelles – Festival 2017 (site officiel)

Posts Tagged ‘Nice

Antigone contre la tyrannie?

leave a comment »

Dans l’émotion des attentats de Nice, Lauriane Renaud déclare:

« Les répétitions s’enchaînent. Notre façon à nous de ne pas céder au désespoir, de continuer de hurler le non d’Antigone à toutes les tyrannies de l’humanité. »

L’organisatrice du festival du Grand Pressigny veut faire un symbole de Liberté. Antigone est celle qui peut dire « non » au tyran. Mais, face à quelle oppression?

En prenant Antigone pour un symbole de la liberté Lauriane Renaud fait le parallèle entre la Thèbes antique et la situation de notre pays. C’est une bonne idée. Pour y contribuer je souhaite ajouter ce que, selon moi, Antigone dirait de la violence inouïe dont nous sommes les contemporains. Cette violence est inouïe parce qu’elle semble échapper à notre compréhension. A son sujet, on entend le tout et son contraire.liberez antigone

Revenons à Antigone. Pourquoi dit-elle « non » à Créon. En quoi consiste la tyrannie de Créon? Quel est ce « non » que nous devons imiter? A qui s’adresserait-il aujourd’hui? C’est simple. Antigone refuse de se soumettre à la cuisine politique du roi de Thèbes.

Etéocle et Polynice se sont battu à mort. Créon veut faire du premier un héros glorieux. Etéocle aura la fanfare et le monument. Les historiens de l’époque diront sa valeur et ses hauts faits. Au contraire, Polynice pourrira dans le fossé, sans sépulture, comme un chat écrasé. Les médias de l’époque diront que c’est un traitre, un monstre. Lire le reste de cette entrée »

Written by Pierre-Henri Murcia

20 juillet 2016 at 1:06